about 1 year ago

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) désigne le mercure comme l’une des 10 substances les plus préoccupantes dans le domaine de la santé. Ce métal est toxique pour le cerveau, pour les reins, pour le système immunitaire et il est, en plus, un perturbateur endocrinien. Le mercure métallique est classé cancérogène, mutagène et toxique pour la reproduction. Vous pouvez vérifier plus de Loupes dentaires sur outil dentiste.

alt

Du fait de la variabilité des sensibilités individuelles, il est impossible de définir un niveau de toxicité sans danger pour la population. Toutes les études concourent donc à conclure à la nécessité de l’abandon du mercure dentaire qui entre pour 50% dans la composition des « plombages ». La France utilise à elle seule le tiers du mercure dentaire en Europe. La Suisse, la Suède, la Norvège, le Danemark, l’Arménie l’ont déjà interdit. De nombreux pays, même parmi les plus pauvres du monde, ont signé la convention et se sont engagés à passer à une dentisterie sans mercure d’ici 2015. Qu’est-ce que les moteurs d’implantologie ?

Le mercure dentaire est la première source d’imprégnation des européens à ce métal. L’Agence nationale du médicament (ANSM) estime qu’un quart des obturations en France se ferait encore à l’amalgame. La France consomme le tiers du mercure dentaire européen. L’intoxication indirecte est également préoccupante : le mercure d’origine dentaire rejeté dans l’environnement s’accumule notamment dans les poissons et on le retrouve donc dans l’assiette. 

Les rapports entre le nombre d’amalgames dans la bouche d’une mère et la quantité de mercure dans le cerveau de son enfant ont également été établis. Les symptômes d’atteinte au mercure sont regroupés sous le terme d’éréthisme mercuriel et peuvent prendre la forme de dépression, de troubles de la mémoire, de manifestations cutanées, de dérèglements immunitaires, musculaires, neurologiques non spécifiques.

La dépose systématique n’est pas recommandée, car elle reste risquée, en raison d’une libération importante de vapeurs mercurielles. Le cabinet ne comportera ni rideau ni moquette qui seraient sinon imprégnés de mercure. Il possédera un séparateur d’amalgame, sachant que de toute façon il n’est jamais étanche.

Une assurance dentaire qui avance boiteuse

← Une assurance dentaire qui avance boiteuse L’importance du quotidien et d’un suivi régulier prendre soin de son capital bucco-dentaire →