10 months ago

Des tendances se dessinent et la prévention est mise à l’honneur par les praticiens et les cabinets dentaires, comme les centres de santé dentaire Dentego qui proposent par exemple un suivi avant, pendant et après les soins pour tous les patients. Ils pratiquent l’ensemble des soins bucco-dentaires : radiologie, pose d’appareils, réalisation de bilans, de plans de traitements… et visent à favoriser l’accès aux soins dentaires au prix le plus juste, pour tous et avec une prise en charge rapide, globale et personnalisée. Quand vous avez besoin de comprendre en détail,vous pouvez vérifier plus d'unité dentaire mobile sur www.athenadental.fr

alt

Une consultation de prévention: pour évaluer l’état de la bouche, l’alimentation et les pratiques d’hygiène. Les examens radiologiques complémentaires: pour dépister les problèmes. Les examens salivaires: pour repérer certains facteurs biologiques pathogènes. Les examens bactériologiques: pour mesurer la présence anormale de germes responsables des caries. Pouvez-vous présenter un type de compresseur dentaire ?

Si malgré toutes ces bonnes pratiques, l’hygiène bucco-dentaire laisse à désirer, bon nombre de dispositifs permettent de pallier les problèmes bucco-dentaires, à l’instar de prothèses dentaires (pour remplacer les dents absentes) ou d’implants (pour offrir des dents de substitution). Au-delà de cela, chacun peut œuvrer indépendamment pour prendre soin de sa santé. 

Quelques conseils non exhaustifs :
Se brosser les dents après chaque repas environ 3 minutes
Penser à frotter les surfaces molles (gencives, joues, langue)
Utiliser une brosse à petite tête et en changer tous les 2 mois
Choisir un dentifrice adapté à ses besoins (fluoré, salé, bicarbonaté)
Faire régulièrement appel aux adjuvants (brossettes, fil dentaire, cure-dent…)
Conserver une alimentation saine et solide
Rester attentif à tout changement intervenant dans sa bouche (douleur, sécheresse, haleine…).

Dans les établissements d’accueil, face au grand nombre d’infections, le recours aux spécialistes de santé bucco-dentaire est souvent nécessaire alors que les résidents ne peuvent souvent pas, ou plus, se déplacer jusqu’à un cabinet dentaire. Des solutions innovantes se développent en conséquence, à l’instar de systèmes d’identification à puce RFID permettant de tracer les prothèses et appareils bucco-dentaires dans les EHPAD pour éviter toute erreur de la part du personnel.

Une loi pour en finir avec le mercure dentaire : état des lieux et propositions

← Une loi pour en finir avec le mercure dentaire : état des lieux et propositions Des dentistes formés dans le privé autorisés à exercer : les syndicats s’insurgent →