6 months ago

D’après une étude publiée par la Dress, les inégalités de recours aux soins dentaires pour les enfants selon le milieu social de leurs parents persistent. Alors que les enfants de cadre s’en sortent plutôt bien, ceux de milieux plus modestes fréquentent moins le dentiste et ont plus de caries, notamment plus graves parce que découvertes tardivement. Bien que la santé bucco-dentaire des enfants se soit nettement améliorée ces vingt dernières années, de fortes inégalités de recours aux soins et de santé persistent selon le milieu social des parents. Vous pouvez comprendre plus de l'aéropolisseur dentaire surwww.athenadental.fr

alt

Ainsi, en 2006, « neuf enfants de cadres âgés de 6 ans sur dix n’ont jamais eu de caries contre sept enfants d’ouvriers sur dix », relèvent les auteurs. Les enfants d’ouvriers consultent également moins : selon l’enquête Handicap-Santé 2008, parmi les 5-15 ans, six enfants d’ouvriers ont eu recours à un dentiste dans l’année contre huit enfants de cadres sur dix. Et seuls 70 % des 5 - 15 ans avaient consulté un chirurgien-dentiste au cours des douze derniers mois. Comment comprendre le raccord dentaire ?

On le voit, le recours aux soins dentaires des enfants est donc largement inférieur à la recommandation de la Haute Autorité de santé (HAS) qui préconise une visite annuelle dès l’apparition des dents de lait. Comme le souligne l’étude, les inégalités de recours au dentiste selon le milieu social se traduisent par un repérage plus tardif des caries. « En maternelle, 4 % des enfants de cadres ont au moins une carie non soignée, contre 23 % des enfants d’ouvriers », relève le rapport. Par ailleurs, dans les DOM, les enfants ont deux fois plus souvent des dents cariées non traitées qu’en métropole.

Ces mauvais résultats révèlent le caractère encore trop méconnu du programme « M’T dents » mis en place par l’Assurance maladie dès 2007 et qui propose des consultations gratuites chez le dentiste à différents âges de l’enfance et de l’adolescence. Ici encore, le recours au programme diffère selon le groupe social des parents : 64 % des enfants dont un parent est employé déclarent avoir participé à la visite du sixième anniversaire, contre 71 % des enfants d’ouvriers et 82 % des enfants de cadres ou de professions intermédiaires.

Mauvaise haleine : le brossage de dents plus approprié que le brossage de langue

← Mauvaise haleine : le brossage de dents plus approprié que le brossage de langue La dent commence à apparaître toute seule aux tissus environnants ? →