8 months ago

Les dents sont une partie de notre organisme qui est aussi fragile qu’indispensable et nécessitant beaucoup de soin et d’attention, à défaut de quoi elles se dégraderaient assez vite et provoqueraient plus d’un problème. Et on se souvient très certainement de toutes ces fois où on a dû aller chez le dentiste pour faire un remplissage, une opération que beaucoup d’entre nous détestent. Mais la bonne nouvelle, c’est que tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne ! Une découverte ayant pour objet un médicament appelé Tideglusib qui pourrait remplacer les remplissages servant à réparer les caries. Vous pouvez comprendre plus de l'aéropolisseur dentaire sur www.athenadental.fr

alt

A l’origine développé et testé dans l’objectif de traiter la maladie d’Alzheimer, ce médicament a visiblement aussi des propriétés permettant de favoriser le mécanisme naturel de repousse des dents, faisant en sorte que les caries se réparent d’elles-mêmes. Le Tideglusib agit en tant que stimulateur de cellules souches au niveau de la pulpe dentaire, aidant la zone endommagée à régénérer la dentine qui compose la majorité de la dent. Cette matière est la substance minéralisée se trouvant sous l’émail dentaire et qui est bien souvent rongée par la carie. Qu'est ce que l'éclairage dentaire ?

Les dents peuvent généralement régénérer la dentine sans aucune intervention, mais uniquement dans certaines circonstances. La pulpe doit être exposée à la carie ou à un traumatisme pour déclencher le processus de refabrication de la dentine. Sachant que même dans ce cas-là, la dent ne peut récupérer qu’une couche mince par les voies naturelles, ce qui ne lui suffit pas à se remettre des dégâts causés par les caries, ces dernières étant généralement assez profondes. Le Tideglusibmodifie ce mode de fonctionnement car il rend inefficace l’enzyme « GSK-3 » qui empêche la dentine de se reformer.

Les éponges ont alors déclenché une repousse de la dentine et en seulement 6 semaines, les dommages ont été réparés. La structure faite en collagène s’est alors dissipée, laissant derrière elle une dent intacte. Mr. Paul Sharpe, directeur de l’institut dentaire à Londres dit à propos de cette expérience que la simplicité de l’approche qu’ils ont eue lui et son équipe en a fait un traitement clinique dentaire naturel même contre les cas majeurs de caries, en accordant à la fois plus de protection à la pulpe dentaire et une capacité de régénération à la dentine.

Dans l'Allier, les dentistes en grève

← Dans l'Allier, les dentistes en grève Les éléments clés d’une bonne hygiène bucco-dentaire →