9 months ago

La ministre canadienne de la Santé, Petitpas Taylor, a annoncé cette semaine qu’une partie de son budget sera consacrée à promouvoir l’innovation et la collaboration en recherche sur la santé buccodentaire des Canadiens. Des investissements de 850 000 $ seront faits dans le Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire et seront gérés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de Lampe de diagnostic sur www.athenadental.fr

alt

Les IRSC s’assureront de la réussite de certains objectifs du ministère, dont :

veiller à ce que le Réseau et le Canada soient reconnus à l’échelle internationale en tant que chefs de file de la recherche en santé buccodentaire;
fournir de la formation exceptionnelle en recherche, en santé publique et en soins quant à tout ce qui touche la santé buccodentaire;
combler l’écart en matière d’application des connaissances entre la recherche universitaire et l’industrie;
appliquer les avancées en recherche de façon à produire des retombées concrètes pour le Canada.

Selon les constatations du ministère de la Santé du Canada, la santé buccodentaire n’est pas seulement importante pour votre apparence et votre sentiment de bien-être, elle l’est aussi pour votre état de santé général. En effet, nous rappelle Santé Canada, les caries et les maladies des gencives peuvent contribuer à de nombreux problèmes de santé, notamment les maladies respiratoires et le diabète. Les caries non traitées peuvent aussi être source de douleurs et d’infections graves. Pouvez vous introduire les turbines avec raccord rapide NSK, Kavo, Bien Air, W&h?

Des études évaluent actuellement s’il existe un lien entre une mauvaise santé buccodentaire et les maladies du cœur, ainsi qu’entre une mauvaise santé buccodentaire et la naissance d’enfants prématurés ou ayant une insuffisance de poids. Depuis sa création, le Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire a réuni plusieurs chercheurs provenant de 10 universités du pays. Il a aussi permis la création d’un registre de chercheurs où sont incorporés leurs ressources et leurs intérêts.

Ces chercheurs associés les uns aux autres ont pu développer de nouvelles approches en matière de recherche ainsi que des séminaires de travail entre chercheurs partageant des intérêts similaires. Bien que la santé buccodentaire des Canadiens se soit considérablement améliorée au cours des 30 dernières années, Alain Moreau, directeur général actuel du Réseau, est convaincu que ces nouveaux investissements permettront aux spécialistes du milieu de continuer d’améliorer les soins dispensés aux Canadiens.

Les éléments clés d’une bonne hygiène bucco-dentaire

← Les éléments clés d’une bonne hygiène bucco-dentaire Pour prendre soin de sa santé bucco-dentaire →