8 months ago

La ligne du sourire correspond au trait qui passe au niveau du bas des dents supérieures. Cette ligne doit avoir la forme d'un sourire heureux qui va se marier avec la lèvre inférieure. Si les dents sont usées, un espace entre la lèvre inférieure et les dents supérieures est visible. La ligne peut aussi être inversée (sourire triste) lorsque toutes les dents du devant sont usées. La coïncidence des bords des dents avec la lèvre du bas est donc essentielle pour avoir un sourire gracieux et harmonieux. Sans elle, celui ci paraît plus âgé et le visage est moins lumineux, moins harmonieux. Vous pouvez chercher plus de marathon micro moteur et micro moteur avec pièce à main sur notre site.

alt

Lors d'un sourire forcé, certaines personnes exposent un peu, moyennement ou beaucoup de gencive. Selon le critère esthétique d'exposition de gencive, nous devrions constater un maximum de 4 millimètres de gencive. Au-delà le sourire peut sembler disgracieux. Si certaines personnes se satisfont de ce « déséquilibre » mais que dans votre cas vous retenez vos éclats de rire, sachez que différents traitements existent pour corriger ce problème. Qu'est-ce que les caractéristiques de P211 Unité de soin dentaire ?

L'esthétique dentaire et l'esthétique gingivale agissent ensemble pour donner au sourire son harmonie et son équilibre. Un défaut dans les tissus environnants ne peut pas être compensé par la qualité des prothèses dentaires et réciproquement. Ainsi la santé de la gencive et sa morphologie sont des paramètres à évaluer. Une gencive en bonne santé suppose une couleur rosée avec une surface mate.

La santé de la gencive peut être retrouvée ou maintenue grâce à une bonne hygiène buccale et des traitements parodontaux si nécessaire. Chez les patients avec une gencive saine, les espaces entre les dents sont fermés par le triangle de gencive formant la papille. La négligence momentanée de l'hygiène buccale et la maladie parodontale peuvent modifier cette architecture gingivale (disparition des papilles). Il est possible de remédier à la fermeture de ces espaces à l'aide de prothèses (facettes ou couronnes).

Le point le plus haut de la gencive au niveau de chaque dent n'est en général pas situé au centre, il est légèrement décalé en direction des dents du fond (de quelques dixièmes de millimètre). Cette règle ne s'applique pas toujours pour les incisives latérales pour lesquelles ce point peut se situer au centre.

L’initiative pour l’assurance des soins dentaires

← L’initiative pour l’assurance des soins dentaires Nécrose de la dent : gare aux caries dentaires →