4 months ago

La bouche contient énormément de bactéries, dont la plupart sont bénéfiques pour la santé bucco-dentaire, mais pas toutes : après vous être brossé les dents, votre brosse, même rincée, véhicule une grande quantité de microbes. Comment les éliminer autant que possible ? Les germes prolifèrent rapidement sur le plastique humide du manche et de la brosse, mais surtout sur et entre les poils. Les microbes peuvent favoriser les infections, bien sûr, mais aussi la gingivite et la mauvaise haleine. Vous pouvez trouver plus de l'instru KAVO compatible et la tubine dentaire NSK sur notre site.

alt

Avant et après utilisation, il est nécessaire de rincer votre brosse à dents à l’eau chaude, ou si possible, après chaque brossage, de la plonger dans une solution buccale (jamais dans de l’alcool ou un produit qui ne peut pas être avalé : eau de Javel, par exemple). Après le rinçage, séchez la brosse avec un mouchoir en papier ou passez-la une dizaine de seconde sous le sèche-cheveux. Pouvez vous nous proposer une unité blanchiment dentaire ?

Dans le verre, placez toujours la brosse à dents tête vers le haut (les poils ne doivent pas rester au contact du verre). Ne laissez pas votre brosse dans un étui en plastique (elle doit pouvoir « respirer ») et en voyage, emballez-la dans un mouchoir ou une serviette en papier. La brosse à dents est à usage individuel et doit être remplacée au minimum tous les trois mois.

Remplacez votre brosse à dents tous les trois mois, même si elle ne présente encore aucun signe d’usure. Optez pour une brosse à dents à poils moyens ou pour une brosse à dents électrique. Après chaque repas, de petits résidus alimentaires restent coincés entre vos dents. Utilisez du fil dentaire, une petite brosse à dents ou un cure-dent spécial pour éviter la formation de plaque dentaire. Passez toujours le fil dentaire avant le brossage afin que le fluor puisse également accéder à l’espace interdentaire. Les sucres et les acides affectent vos dents. C’est pourquoi il est recommandé de boire un verre d’eau après le repas ou de mâcher un chewing-gum au xylitol. Un morceau de fromage ou un autre produit laitier non sucré a également un effet protecteur.

Les dents, clé du diagnostic précoce des troubles de l'alimentation

← Les dents, clé du diagnostic précoce des troubles de l'alimentation Eviter les caries grâce au scellement des sillons →