8 months ago

En France, les dentistes holistiques sont encore rares - environ 200, estime la D re Rossi-Pianel. Néanmoins, selon la spécialiste, qui dispense des formations régulières, quelque 2 000 praticiens seraient intéressés par les alternatives naturelles sans toutefois se déclarer holistiques. Au Brésil, où le sourire est un atout de beauté capital, l'approche naturelle commence aussi à conquérir les bouches « éveillées ». Mais c'est aux États-Unis, royaume des dents immaculées, que la tendance fait le buzz. Il suffit de faire un tour à l'espace « oral care » des e-shops Goop et Violet Grey pour trouver des nouveautés qui font envie, tels que les dentifrices Estrella créés par le dentiste holistique californien David Villarreal ; ces pâtes bio et sans fluorure sont constituées d'un mélange d'huiles essentielles, de plantes (aloe vera, thé vert et extrait de pépins de raisin) et de charbon de bambou, qui aide à éliminer les taches et à rééquilibrer le pH. Vous pouvez trouver plus de l'instru KAVO compatible et la tubine dentaire NSK sur notre site.

alt

Ou le fil dentaire en fibres de noix de coco durables infusées d'huile de coco Cocofloss. Et même une brosse à dents aux poils de charbon Binchotan (reconnu pour ses propriétés purifiantes) de la marque japonaise Morihata. Le boom du premier dentifrice de la marque australienne Aésop, aux huiles essentielles de cardamome, de clou de girofle et de menthe verte au léger parfum d'anis et de xylitol (substitut naturel du sucre qui possède la propriété de renforcer l'émail et de restaurer un bon équilibre alcalin-acide dans la bouche), montre que le marché est prêt à passer au vert : « Nous voulions offrir une alternative revigorante aux dentifrices conventionnels du marché », souligne la Dre Kate Forbes, directrice du développement de produits chez Aésop. Les turbines :

Comme l'homéopathie pour la médecine traditionnelle, l'approche holistique en dentisterie reste un sujet tabou pour les instances qui réglementent la profession (elles s'appuient sur le manque de littérature scientifique qui attesterait de ses bienfaits). Pour Christopher Perez, dentiste américain, c'est avant tout une question personnelle : « Pourquoi continuer à utiliser des produits chimiques qui peuvent être toxiques alors qu'il existe des alternatives naturelles ? » « Un autre avantage est que ces produits peuvent nous aider à prendre plus de plaisir à nous brosser les dents ou à utiliser le fil dentaire de manière régulière », pense la dentiste brésilienne spécialiste en parodontologie Maria Eugenia Lunardi Pitta qui, dans son cabinet à São Paulo, s'efforce de changer la routine bucco-dentaire de ses patients en y intégrant la notion de plaisir.

L'innocuité de l'éclaircissement de l'email

← L'innocuité de l'éclaircissement de l'email La consommation de confiseries, et l’impact sur nos dents →