7 days ago

Le matériel en endodontie évolue continuellement. Certaines évolutions sont utiles, d’autres sont indispensables. Le localisateur d’apex fait partie des indispensables. Une fois de plus, la sémantique est importante. Nous parlons bien de « localisateur d’apex », et non pas d’appareil de mesure électronique. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : la lampe scialytique dentaire et lampe de diagnostic. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

alt

Cette dernière appellation est inappropriée, car cet appareil ne fournit pas directement des informations métriques (ou plutôt millimétriques) sur la longueur du canal. Un localisateur d’apex permet de localiser une structure. Une structure anatomique. En utilisant des principes basiques d’électronique, l’appareil indique le « 0 » sur l’écran de contrôle à partir du moment où la pointe de l’instrument positionné dans le canal se trouve dans la zone de la structure anatomique recherchée.Comment choisir votre Loupe Binoculaire ?

Pour savoir utiliser un localisateur d’apex, et surtout l’utiliser avec toute la précision dont il est capable, il faut comprendre son fonctionnement. Dans le temps imparti, je ne rentrerai pas dans le détail, mais simplifions le message en disant que cet appareil fonctionne selon le principe électronique U=Z x I. U étant la tension du courant, I son intensité, et Z l’impédance.

Depuis les années 60, toutes les générations d’appareils qui se sont succédés exploitent le principe que dans sa zone apicale la plus étroite, le canal présente une Résistance Electronique fixe de 650 ohms. Les localisateurs électroniques fonctionnent avec un courant qui circule en circuit fermé, grâce à une électrode labiale placée sous le champ opératoire et l’autre accrochée à l’instrument placé dans le canal.

Cet instrument est délicatement inséré dans le canal, et différents mouvements permettent de le faire pénétrer en direction apicale de façon à emmener sa pointe dans la zone explorée. Le dispositif n’a donc qu’à calculer l’intensité du courant circulant. Celle-ci va varier en fonction de la résistance sur dispositif modélisé contenant la dent, la gencive, l’os et les éventuels liquides présents au sein du canal. La constriction est alors localisée par la pointe de l’instrument. En déplaçant le stop en silicone sur le manche, celui-ci est placé au contact d’un repère coronaire, stable et reproductible.

Les signes d’une mauvaise hygiène dentaire

← Les signes d’une mauvaise hygiène dentaire QUE FAIRE CONTRE LA MAUVAISE HALEINE ? →