about 1 month ago

L’orthodontie ? C’est un traitement pour le début de l’adolescence, une fois que les dents de lait sont toutes remplacées par les dents définitives. C’est ce que tout le monde pense... Et pourtant c’est faux ! Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : autoclave dentaire et fauteuil dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Qu’est-ce qui détermine la place des dents définitives et le fait qu’elles s’emboîtent correctement ou pas ? C’est avant tout la croissance de la mâchoire. Elle-même dépend des forces exercées sur les dents... de lait. C’est pourquoi il est important de corriger leur position si elle n’est pas correcte. Cela permet en effet, selon les études disponibles à l’heure actuelle, d’éviter des traitements orthodontiques longs et très coûteux, à l’adolescence justement. Marathon - Micro moteur N8 S03

C’est pourquoi l’INAMI rembourse à l’heure actuelle un traitement dit “de première intention”, défini par certains critères :
Ses objectifs sont précis et bien déterminés (par exemple, corriger un manque de place dans la mâchoire avant que les dents définitives ne soient présentes).
Il doit être terminé avant les neuf ans du patient.

On le voit, la limite des 11 ou 12 ans à laquelle on pense souvent pour un début d’orthodontie n’a pas lieu d’être. Au contraire, elle est même contreproductive puisqu’elle revient à agir sur un système qui est déjà formé, et peut donc beaucoup moins facilement être corrigé. Alors, à partir de quel âge un enfant peut-il porter un appareil dentaire ? Tout dépend de l’enfant, et bien sûr de ses dents. Mais à six ans, en tout cas, il n’est pas trop tôt !

Là encore, tout dépend de l’enfant... Mais aussi de ses parents, et de la manière dont ils vivent la pose de l’appareil. Normalement, les douleurs passent en quelques jours et peuvent être soulagées par des antalgiques traditionnels. Les appareils portés en première intention sont de toute façon plus discrets que ceux qui sont proposés aux enfants plus grands.

Certains facteurs augmentent la possibilité de ce besoin, comme le fait qu’un enfant suce son pouce, garde la tétine ou boive le biberon jusqu’à un âge avancé. Parlez-en avec le dentiste lors d’une visite de contrôle !

Hygiène dentaire : les erreurs que l’on fait tous

← Hygiène dentaire : les erreurs que l’on fait tous Blanchiment des dents : nos solutions 100% naturelles pour un sourire éclatant →